LISTE DES HABITANTS DE CRESSIA AU MOMENT DE LA DELIBERATION DE LEUR COMMUNAUTE LE 1 MARS 1733


<<  LĠan mil sept cents trente trois et le premier jour du mois de mars aprs midy, au lieu de Cressia, pardevant moy Joseph Micholet de Loisia, y demeurant, Notaire Royal soussignŽ, furent prŽsents: Claude Boudet et Pierre Masson, Echevins dud. Cressia en lĠan prŽsent, assistŽs de Pierre Bernard et de Claude Antoine Pommier Commis aud. lieu, et avec eux Franois Masson, Claude Masson, Pierre et Pierre Monnier frres, Joseph Boudet, Pierre et Joseph Vuillet frres, Claude Franois Jacquemin, Jean Baptiste Boudet, Pierre Jacques Neyron, Jacques Humbert Janey, Pierre Duret, Jean Monnier, Claude Benoit millet, Gaspard Boudet, Claude Bugnot, Roland Lambert, Antoine Pommier, Louis Bernard, hon Humbert Lancelot, Humbert Belat, Franois Guyot, Joseph David, Franois Guygnard, Jean Claude Banoux, No‘l Perroud, Jacques Billet, Claude Franois Tournier, Jean Franois Petitjean, Claude Guyot, Pierre Janey, Franois Richon, Humbert Lambert, Claude Belat le jeune, Claude Pralet, Jean Claude Charnier, Jean Pommier, Pierre Ruffier, Jean Franois Guignard, Denis Belat, Denis Humbert ClŽment, Joseph Seraud, Joachim Brunet, Benoit Charnier, Maurice Coque, Claude Richard, Pierre Masson, Maurice Romand, Franois Charnier, Martin Blanc, Jean Claude Monnier et Sr Ambroise Gaspard LeDuc, tous habitans et composant la majeure part de la CommunautŽ dud. Cressia, assemblŽs en Corps ˆ la manire accoutumŽe pour dŽlibŽrer sur les affaires dĠicelle, spŽcialement sur une assignation donnŽe aud. Pierre Bernard et Claude Antoine Pommier, leurs Commis actuels, le vingt quatre febvrier dernier par lĠhuissier Cuidard, ˆ la requte de Philibert Guyot dud. Cressia; de mme que pour celle donnŽe aud. Commis ˆ la requte de Pierre Chablay demeurant ˆ Bellebrune le vingt six du mme mois par led. Cuidard; et eux habitans ayant rŽflŽchi quĠil est important pour eux de soutenir led. commis et de faire voir que lesd. Guyot et Chablay ne sont point surchargŽs dans la rŽpartition des Impositions Royales comme ils le prŽtendent par leurs requtes et assignations. Ils ont dŽlibŽrŽs et rŽsolus unanimement que lesdits Commis se cotteraient sur lesdites assignations et soutiendraient que les cottes desd. Guyot et Chablay bien loin dĠtre excessives sont au contraire moindre quĠelles ne doivent lĠtre et que pour la poursuite de ces deux procs et le financement dĠiceux, tout en demandant quĠen dŽfendant lesd. habitans supporteront tous les frais et dŽpens et demeurent ds ˆ prŽsent garants desd. Commis et que ceux-ci nĠen seront recherchŽs ny inquiŽtŽs ˆ la suite en quelle faon et manire que ce soit sauf pour leur affaires chacun. Les promesses que font lesdits habitans, outre ce que dessus, de les rembourser de tous les frais et avances quĠils feront au sujet et pour la poursuite du procs; ayant iceux habitans pour lĠeffet de ce que dessus soumis et obligŽs les biens de leur dite CommunautŽ prŽsents et futurs sous le scel du Roy, avec toutes renonciations requises; fait, lu et passŽ audit Cressia en place publique et prŽsences de Joseph Beisson et Claude Boisson de Pymorin, rencontrŽs aud. Cressia tŽmoins requis et soussignŽs, avec ceux desdits habitans qui savent Žcrire, les autres sont illettrŽs de ce enquis  >>

Suivent les signatures et la mention:

<<  Contr™lŽ ˆ Cousance le 3 mars 1733, reu douze sols  >>

 

                

Vues anciennes de Cressia, de son ch‰teau et de son lavoir


 

Ce document est intŽressant parce quĠil fournit les noms des habitants de Cressia ˆ cette Žpoque et permet ˆ chacun de savoir si un membre de sa famille y Žtait dŽjˆ installŽ.

Cressia pourrait tre un nom dĠorigine grecque, altŽration de GrŽcias, la Grce. Une petite colonie grecque pourrait sĠtre installŽe. Le nom de Micholet, une des plus anciennes familles de Loisia, portŽ par le notaire royal de cet extrait, viendrait Žgalement du grec. Dans le voisinage, on trouve les villages de Graye et de Balanod (Balanos: le gland) qui portent des noms grecs.

 

Comme il soit que par devant feu Jean Rocher de Cressia, et pendant les malheurs des pŽriodes des guerres rŽgnant sur cette province . . . (Texte de 1640 )

On voit ici une allusion du notaire royal de Cressia, Maitre Franois ClŽriadus Clerget, sur la conqute de la rŽgion par les troupes de Louis XIII en 1636.


ACCUEIL