BIOGRAPHIE DE JEAN-EMMANUEL COLLOD DE CHANTEMERLE



 

Jean-Emmanuel COLLOD de CHANTEMERLE est né le 27 décembre 1926.
Docteur en Médecine, Radiologue, Rhumatologue, il se découvre très vite une passion pour sa généalogie et l'histoire des familles nobles de Saint-Amour.
Ses travaux historiques reposent, en grande partie, sur des Notes relevées dans les années 1939/1945 et des Photos datant de 1950/1955.
Ses ascendants immédiats, hommes de Loi (Grand-Père avoué et Père notaire) se disaient familiers des vieux parchemins et de leurs chausse-trappes, habitués des quêtes généalogiques ardues, attentifs aux migrations géographiques, et curieux des mortalités infantiles, longévités, fécondités ou de la permanence des professions héréditaires.
Dès son adolescence, il lui a été possible de tenir compte, à la lecture notamment des Registres Paroissiaux, du traquenard des variantes de l'orthographe vernaculaire, du guêpier des abréviations notariales, comme de l'hermétisme de certaines mains dans les Minutes. . .
Sans manifester de surprise devant la singularité de la sociologie de l'époque: les maçons, les tailleurs de pierre = véritables maîtres d'œuvre, architectes, le cordonnier = tanneur, le meunier = presseur de graines, batteur de chanvre, le forgeron = armurier (Perrenot/Granvelle !). Sans oublier les Gaillard serruriers, les Branges, simples couturiers ou paysans à l'origine . . .
Fidèle à ses ancêtres les Collod de Chantemerle, qui durent sans doute affronter la Peste lors du Siège de Saint-Amour par les Français du Duc de Longueville, il eut la chance de retrouver par hasard un Cartulaire de sa famille, véritable joyau de cette époque.
Mais sa ténacité, sa minutie, son sens de la rigueur et de la vérité, lui ont permis de triompher des embûches et des lacunes. Il nous laisse une correspondance considérable et nous avons perdu non seulement un cousin éloigné mais aussi un ami fidèle et dévoué.
Décédé le 5 Août 2011, à Lyon.



 Accueil   / biographies