LE TEMPS

_________________________________________________________

 

La notion de temps

· Dans l'exercice de notre vie quotidienne, en évoquant le passé, nous avons conscience d'évènements, non seulement distincts et séparés mais rangés dans un ordre défini, comme les traits successifs d'une règle graduée.

Le temps peut donc être défini comme étant le paramètre qui situe nos expériences intellectuelles dans le cours de notre vie.

Le temps est lié à la succession d'évènements, car si rien ne se passait dans l'Univers, il n'y aurait pas de temps passé !

Ce temps, essentiellement subjectif,est le temps psychologique. C'est une propriété de notre mémoire.

· Le temps psychologique n'est pas un temps scientifique. En pratique, il est nécessaire de coordonner les perceptions des individus vivant en collectivité de manière à rendre le temps objectif.

Ce temps objectif, c'est celui des phénomènes physiques : battements d'un pendule, durée d'une vibration lumineuse, propriétés électriques d'un cristal, rotation ou translation de la Terre .

Ce temps objectif est le temps physique.

 

Remarquons que le temps se présente à nous sous deux aspects :

1 ) L'événement ou date qui matérialise l'écoulement irréversible du temps et qui est donc lié à l'évolution.

2) La durée qui est l'intervalle de temps séparant deux évènements.

Ainsi lorsque nous disons que << la neige est tombée le 25 décembre à Saint Amour pendant une heure >> nous situons à la fois l'événement et sa durée. Idem pour le passage à l'heure d'été, << on avance sa montre d'une heure (temps évènement) et la durée du sommeil recule d'une heure (temps durée) >>. Il n'y a pas de contradiction !

Les Romains faisaient bien déjà la différence en utilisant, en latin, l'ablatif pour l'événement et l'accusatif pour la durée : << Regnavit tres annos >> il a régné pendant trois ans ; accusatif. << Ab urbe condita   >> depuis la fondation de Rome !  ablatif .

On retrouve la même distinction en anglais.

 

Le temps psychologique

Pour Zénon d'Elée, le temps est analogue à une flèche qui se déplace.

Pour Kant, l'espace comme le temps sont des formes à priori de la sensibilité.  Ils dépendent de chaque individu et varient même pour un individu :  plus nous vieillissons plus le temps nous paraît court ! Pensons << Au temps suspend ton vol … >> de Lamartine.

Pour Saint Augustin, dans le livre des Confessions, le temps fait partie de la condition de l'homme. Dieu est éternel ; pour lui le temps n'existe pas. Dieu est permanent, l'homme est éphémère.  Le rapport entre le temps des créatures et l'éternité de Dieu se traduit dans l'existence de l'homme sous la forme du désir d'être heureux . Dieu est la source du bonheur . Et Jésus Christ, le Verbe incarné, l'unique Médiateur entre Dieu et les hommes, s'est fait temporel pour que l'homme devienne éternel. Pour Saint Augustin, le passé n'existe plus, l'avenir n'existe pas encore, il ne reste que le présent donc le temps est le non être : << Nous ne pouvons dire en toute vérité que le temps est, sinon parce qu'il tend à ne pas être. » (XI, 14, 17) >> Avec Jésus Christ, son Fils fait homme, Dieu est entré dans le temps !

 

Le temps physique

1)    Durée du temps . La seconde.

· Pendant longtemps les astronomes ont cru que le mouvement de rotation de la Terre sur elle-même  pourrait servir de temps physique. On définissait le jour solaire vrai comme l'intervalle de temps qui sépare deux culminations successives du centre du Soleil au méridien de ce lieu.

Mais, hélas !, ce temps n'est pas constant. Plusieurs phénomènes peuvent troubler la rotation uniforme de la Terre à la longue : frottement des marées sur les rivages, chute de météorites, séismes, déplacement des icebergs etc . . . Poussons l'idée à l'extrême : chacun de nous, en levant le petit doigt, déplace le centre de gravité de la Terre, altère son moment d'inertie, et par suite modifie sa rotation !

Néanmoins ce temps a servi longtemps. C'est celui qu'indiquaient les cadrans solaires.

· Puis la seconde fut rattachée à la rotation de la Terre autour du Soleil c'est-à-dire à l'année tropique . Ce fut la seconde de temps des Ephémérides en 1961.

· Depuis 1967, et avec une révision en 1997, la seconde n'est plus définie par rapport à l'année tropique mais par rapport à une propriété de la matière. C'est un multiple de la période de l'onde émise par un atome de Césium 133 lorsqu'un de ses électrons change de niveau d'énergie. Le temps correspondant s'appelle le Temps Atomique International (TAI)

2)    Le temps événement.

Pour objectiver le temps , on peut faire appel à plusieurs temps physiques :

· En Mécanique Classique (Newton), le temps est le paramètre qui rend vraies les équations de la Mécanique. (A Danjon, Astronome)

· En Relativité Restreinte (Einstein), le temps est une dimension de l'espace-temps. Espace et temps sont liés. On utilise quatre dimensions pour décrire. L'espace en utilise 3 (par exemple x,y,z) et le temps une (t). Le temps lié à un individu (temps propre) est toujours le plus court. Il y a pluralité des temps propres. Autant que d'individus !

· En Thermodynamique, on l'associe à l'entropie c'est-à-dire à la tendance au désordre. Ainsi prenons une tasse de thé qui quitte la table et se brise. On peut dire qu'elle ne remontera pas toute seule ! Son entropie a augmenté. Le temps aussi !

· En Cosmologie enfin (Stephen Hawking), le temps est la direction dans laquelle l'Univers se dilate au lieu de se contracter.

 

Comme on le voit on est loin des tableaux charmants des peintres primitifs où les images anciennes du temps semblaient d'un naïveté touchante. J'aurai atteint mon but si elles ont maintenant, pour vous aussi, des tonalités nouvelles.

 

Quelques citations

<< Combien d'aurores n'ont pas encore lui ? >> (Veda de l'Inde)

<<  Le temps, c'est à la fois la chose la plus évidente et la plus problématique>>

<< Le temps met notre vie en jeu et signifie notre finitude>>

<< Le temps est l'image mobile de l'éternité>> (Platon)

<< Le temps est celui qu'indique la pendule >> (Einstein)

<< Le temps, c'est de l'argent>> (proverbe écossais) 

 

Additif astronomique: Du temps solaire vrai au temps universel

1)    Temps solaire vrai

Notre vie est réglée sur le mouvement du Soleil

On appelle temps solaire vrai (tv) l'angle horaire du Soleil

Le temps solaire vrai est donc compté à partir de midi vrai.

Le jour solaire vrai en un lieu est l'intervalle de temps qui sépare deux culminations successives du centre du Soleil au méridien de ce lieu.

Mais hélas ! il n'est pas constant. La trajectoire apparente du Soleil est une ellipse. Le Soleil ne se déplace pas à vitesse constante sur cette ellipse mais à vitesse aréolaire constante (d'après la loi des aires)

2)    Temps solaire moyen

Notre activité dépendant de la succession des jours et des nuits, il est indispensable de corriger le temps solaire vrai pour le rendre plus régulier.

Le temps solaire moyen représente le temps solaire vrai corrigé de ses inégalités. Il correspond en somme à un <<soleil fictif>>. La correction porte le nom d'Equation du Temps. Elle varie au cours de l'année.

tm = tv + E

On appelle jour solaire moyen la durée jm telle que

1 jm = 86400 s

3)    Temps civil

Pour compter le temps à partir de minuit, on a opéré un décalage de 12 heures.

Le temps civil est égal au temps moyen augmenté de 12 heures.

tc = tm + 12

4)    Temps universel

Le temps civil est un temps local. Au début, chaque pays adoptait l'heure de sa capitale. Il fallait changer d'heure à chaque passage de frontière. Aussi  a-t'on défini un temps universel et des fuseaux horaires.

On appelle temps universel (T.U.) le temps civil moyen de Greenwich.

La Terre est partagée en 24 fuseaux dont les méridiens successifs diffèrent d'une heure.

Le temps civil moyen tc en un lieu de longitude L est donc relié au temps universel T.U.par la relation :

tc = T.U. + L  (en heure)

Exemples de calculs

Temps légal en France

1) Nous sommes dans le fuseau horaire de Greenwich

2) Nous avons adopté l'heure d'été

tl = TU + 1

Calcul de la longitude d'un lieu (ou comment faire le point sur un bateau)

tc = TU + L

tc = tm + 12 = tv + 12 + E     =>    TU + L = tv + 12 + E

L = tv + 12 + E - TU

A midi tv = 0. On en déduit la longitude L

 


Accueil  / Science