LA PLACE DU CROISSANT

    La Place du Croissant se tient devant le Parvis de l'Eglise de Saint-Amour. Elle a remplacé un terrain qui comprenait l'ancien Cimetière de Saint-Amour et une ruelle entre-deux au pied des maisons. Le frontispice de l'Eglise la domine avec, en son centre, la belle Statue de la Vierge Marie offerte par Mademoiselle Elisabeth Duraquet de Montjay au moment de sa reconstruction.
    Avant la Révolution, en 1728, en remontant la Place, à droite, on pouvait voir successivement, la maison de Jacques Dumont, Maître Serrurier, un jardin avec une Tour en ruine, un chazal partagé, un ensemble de trois parcelles ayant appartenu aux héritiers de François Burtin et occupées pour les deux dernières par Me Henry Fevre, prêtre, et Me Bernard Charles, prêtre. Enfin, le jardin de la Chapelle des Fèvres, près des fossés.
    La première maison d'angle et la dernière possèdent un écusson abimé de la famille des De la Baume Saint-Amour.




Place du Croissant 1728










Bijouterie MATTHEY vers 1915




Accueil   | histoire locale | généalogie / noms de lieux / biographies / nobles / art / stéphanie / marché / guerre / domsure /nanc / valentine / graveleuse / coligny