LA REVOLUTION A SAINT-AMOUR

 


Pendant la Révolution, la ville fut rebaptisée Franc-Amour. Dess personnes furent obligées d'émigrer comme Mr Saladin, apparenté aux De Pélapussins. D'autre furent déportés ou suppliciés. Alexis Machet, ancien Receveur de la Charité, fut exécuté par le tribunal révolutionnaire comme le montre le document suivant du Directoire d'Orgelet daté du 1er Thermidor An 2 (19 Juillet 1794). C'est la Terreur :

   

Alexis Machet a péri sous le glaive de la Loi

Le Baillage d'Orgelet est remplacé par le District d'Orgelet. Il est administré par un conseil et un directoire de huit membres, principalement dees avocats. Les biens du clergé sont mis en vente. A Saint Amour, la vente des biens nationaux profite à la bourgeoisie locale, notaires, curé constitutionnel (Barbier), citoyen Gergondey. L'évêque Moïse a remplacé Mgr de Rohan Chabot émigré.

Le dernier Comte de Saint-Amour,  de Choiseul-La Baume, n'échappa pas à la loi commune. Amené à Paris, il comparut devant le Tribunal Révolutionnaire qui ordonna la vente de ses biens au profit de la nation et le condamna à mort. Il fut guillotinné en 1794.


Marquis de Choiseul, Dernier Comte de Saint-Amour



Accueil